sur le DVD TDS n°4
(Serge Utgé-Royo)

Geneviève Charlot


Geneviève Charlot est un peu à la terre ce qu’Anne Sylvestre est à l’eau. Cette native d’un petit village poitevin chante ses racines, sa terre natale, de celle qu’on emporte à la semelle de ses souliers et qu’au jour du «Retour» on aime à retrouver au creux de ses sentiers avec son parfum, ses souvenirs, ceux de l’enfance, ceux aussi des vieux de son village «Gustine», «Antonine» qui l’ont marqué de leurs empreintes. Et même si elle évoque la mer, c’est pour célébrer, sur une musique de Véronique Pestel, «le jour ou la falaise épousa l’océan» pour faire naître une plage. Mot après mot, Geneviève bâtit son ouvrage, avec des paroles tantôt légères, sereines, parfois pesantes comme les fardeaux que l’on porte et qui alourdissent le cœur. Elle fait parler les pierres et nous dit qu’elles peuvent aussi chanter. Francis Panigada - Chant'Essonne


Copyrights © 2003-2016 - Tranches de scènes - Tous droits réservés - Mise à jour 14 mars 2008 - webmachiniste - Carte du site