Béa Tristan

« Finalement tu as claqué la portière / Et déplié la carte routière… » Carnets de route, nerveusement griffonnés, scandés, tendus à l’extrême. Paradoxalement d’une écriture lisse faite de pleins et de déliés, d’entrelacs routiers et de nationales rectilignes, de kilomètres avalés, de miles bus, de moteurs vrombissants et d’éléments déchaînés. On the road again…                              Michel Kemper (lire l'article entier)


sur le DVD n°8 (Le centre de la chanson)


beatristan.com


Copyrights © 2003-2016 - Tranches de scènes - Tous droits réservés - Mise à jour 16 décembre 2010 - webmachiniste - Carte du site